Robertheckmann.fr » Mon administration » Rupture conventionnelle 2018 : que faut il savoir ?

Rupture conventionnelle 2018 : que faut il savoir ?

Vous avez trouvé un meilleur boulot, ou bien vous en avez tout simplement marre de celui que vous faites maintenant ? Dans tous les cas vous avez décidé de le quitter, et pour se faire rien ne vaut la procédure de la rupture conventionnelle.

Qu’est ce que c’est ?

Une rupture conventionnelle est un accord à l’amiable entre l’employeur et son salarié, c’est comme une transaction gagnant gagnant, ce n’est ni un licenciement pour le salarié ni une démission pour l’employeur.

La rupture conventionnelle est une procédure juridique qui a comme principe initial la volonté de séparation des deux parties. L’employé ne peut donc pas obliger son employé a signer une rupture conventionnelle et l’employé ne peut pas non plus forcer son supérieur a lui accorder de force les faveurs d’une telle procédure.

A qui s’applique la rupture conventionnelle ? :

L’option de la rupture conventionnelle n’est pas offerte a tout le monde, seuls les salariés du secteur privé qui exercent sous un contrat à durée indéterminée (CDI) peuvent bénéficier d’une rupture conventionnelle.

Sont donc exclus de ce régime, les salariés de la fonction publique, qu’ils soient titulaires ou contractuels et aussi les salariés du secteurs privé qui travaillent sous un contrat à durée déterminée.

Avantages de signer une rupture conventionnelle :

En 2018 de plus en plus de gens qui veulent quitter ou changer leur travail essayent ou ont déjà opté pour une rupture conventionnelle.

La rupture conventionnelle est toujours de mise en 2018, et continue d’offrir à l’employeur comme à son salarié plusieurs avantages :

  • Le salarié qui arrive à signer une rupture conventionnelle aura l’avantage de de maintenir ses droits aux allocations du chômage, avantage qui aurait manqué en cas de démission.
  • La rupture conventionnelle évite des poursuites judiciaires dans le cas où le salarié décide de quitter son lieu de travail sans donner de démission ou dans le cas où celle ci a été refusée.
  • La rupture conventionnelle permet aussi à l’employeur de se passer des employés démotivés et peu productifs.
  • Par le biais de la rupture conventionnelle l’employeur évite de recourir au licenciement qui peut aboutir à des dérapages judiciaire.

La rupture conventionnelle demeure donc un excellent refuge pour les deux parties.

En 2018 la rupture conventionnelle est le meilleure moyen de mettre un terme à un contrat à durée indéterminée pour pouvoir peut être aller découvrir de nouveaux horizons.

Les principales raisons qui poussent les professionnels à signer des ruptures conventionnelles sont principalement des mésententes, des situations conflictuelles entre salarié et employeur, une rémunération jugée insuffisante, mais la raison principale reste la recherche d’un autre projet professionnel.

Robert vous propose :